0800 119 119 Appel et service gratuits Par Godot & Fils Spécialiste des métaux précieux depuis 1933
0800 119 119 Appel et service gratuits
Mes
favoris
 

Une concentration d’or qui diminue au fil des années

> Glossaire > or >

Une concentration d’or qui diminue au fil des années

Selon les différentes études, les filons d'or à travers la planète ne sont pas encore épuisés. Renfermant des réserves d’or plus ou moins importantes, des centaines de mines sont encore exploitées jusqu’à ce jour. Cependant, les concentrations et les teneurs sont de plus en plus faibles pour toutes ces gisements, quel que soit leur emplacement.

Pour le premier pays producteur mondial, par exemple, l’Afrique du Sud, il est parfois nécessaire d’aller à plus de 4000 mètres de profondeur pour dénicher quelques grammes d’or. Les conditions humaines sont effroyables en de telles circonstances ! De plus, le coût énergétique nécessaire est très élevé et les techniques utilisées sont assez complexes. Il faut en effet avoir conscience que pour une tonne de minerai, on ne récupère au final que 3 ou 5 grammes d’or. En effet, les teneurs en or ne cesse de diminuer depuis la première ruée vers l’or. Précédemment, certains écrits nous rapportaient des statistiques avoisinant les 15 à 35 grammes d’or par tonne, notamment dans une mine d’or de la Californie. A cette même époque (XIX ème siècle), que ce soit en Australie, au Canada ou aux États-Unis... Les mineurs se contentaient d'exploiter un gisement alluvionnaire, sur les bords d’une rivière pour trouver de l’or. Terminée également la chance de certains mineurs qui ont découvert quelques kilogrammes de pépites d’or rien que sur les bords d’un cours d’eau.

Tous ces paramètres démontrent à quel point il n’est pas évident d’exploiter des mines depuis ces 150 dernières années et surtout, à quel point la concentration de l’or devient de plus en plus faible et ce, n’importe où dans le monde.  Même si le continent européen est potentiellement un producteur d'or, les teneurs sont si faibles qu’aujourd’hui, seules quelques mines restent rentables. En réalité, il reste de l’or dans le monde mais son coût d’exploitation est bien trop élevé pour être rentable. D’ailleurs, le coût moyen de production d’or ne cesse d’augmenter au fil des années et il semble probable que cette tendance ait beaucoup de mal à s'inverser. En effet, bien que les techniques d’exploitation soient de plus en plus efficaces, les gisements ne renferment plus que des teneurs très faibles. Quant aux nouveaux filons découverts, ils sont de plus en plus petits, de plus en plus profonds et sont donc difficiles à atteindre. Par conséquent, ils ne sont plus vraiment rentables. Aussi, il est assez difficile d’imaginer, ou d’espérer, que le cours de l’once d’or puisse retomber dans les années à venir. Cela n’empêche pas pour autant les hommes de faire la découverte de nouvelles mines et de chercher à les exploiter au mieux. La raison est simple : l’or est très prisé. La demande est d’ailleurs de plus en plus importante, chaque année. Il devient une évident qu'aujourd’hui exploiter toutes les voies possibles est une solution pour contrôler la hausse galopante des tarifs.

< Retour

Vous aimerez peut-être aussi...

100 Euro Le Coq 2014
10 Florins
5 Francs Semeuse 1959-1969
TRANSPARENCE DES PRIX
TRANSPARENCE DES PRIX
PAIEMENT SECURISÉ
PAIEMENT SECURISÉ
LIVRAISON ASSURÉE
LIVRAISON ASSURÉE