0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous
Afin d’assurer une sécurité optimale de vos commandes, les livraisons seront mises en pause entre le 1 et le 21 août inclus. Notre service client reste entièrement disponible pour répondre à vos questions au 0800 119 119 (appels gratuits).
En voir plus
 

Vente d'or : l'Institut National de la Consommation mène l'enquête

Retour à l'accueil > Glossaire > Vente d'or >

Vente d'or : l'Institut National de la Consommation mène l'enquête

 

L'enquête menée par L'Institut national de la consommation

L'Institut national de la consommation a remarqué les importantes différences de prix d’achat de l’or dans les nombreuses boutiques spécialisées. Une rigidification de la règlementation est sollicitée par l’organisme. Selon ce dernier, l’augmentation effrénée du prix de l’or ne doit pas inciter les particuliers à commettre l’irréparable.

L’Institut en collaboration avec les Crédits municipaux a entrepris récemment une enquête concernant les officines proposant la vente d'or et le rachat à Marseille, Paris, Nantes, Rouen, Toulouse, Strasbourg, Bordeaux et Toulon.

 

Vendeurs d'or : les clients mystères

Des clients mystères se sont rendus dans près de 150 boutiques pour demander une expertise d’un lot de bijoux, préalablement évalués par des professionnels.

L’enquête a permis de découvrir que dans 97% des cas, les évaluations réalisées par les officines sont en-dessous de celles faites par les spécialistes.

En termes clairs, les clients perdent beaucoup de bénéfices. Les écarts d’estimation sont principalement dus à des techniques d’estimation suspectes.

Rien qu’à Bordeaux par exemple, plusieurs bijoux et autres objets en or estimés par les experts à 1200 euros, ont été évalués à 1000 euros dans certaines boutiques voire même à 531 euros.

Autre souci : les clients ne profitent pas d’une information claire et précise.

  • La plupart des boutiques ne révélaient pas le prix du kilo ou du gramme d’or.
  • Seuls 5% des points de vente ont précisé les taxes, le prix de leurs commissions et les divers frais.
  • Aucune des officines visitées n’a fourni un document indiquant le poids du bijou, sa description, sa valeur globale.
  • 75% d’entre elles n’ont même pas demandé une pièce d’identité aux clients.

Cette enquête a permis de lever le voile sur les gros problèmes entourant la vente d'or et le rachat. Suite aux résultats révélés, les organismes réclament la mise en place d’une loi plus stricte destinée à professionnaliser le secteur.

< Retour

Vous aimerez aussi...

100 Francs Argent 1982 - 2002
Sachet Scellé 1000 Pièces 5 Francs Semeuse
50 Cts Semeuse 1897 - 1920
LIVRAISON ASSURÉE
LIVRAISON ASSURÉE
TRANSPARENCE DES PRIX
TRANSPARENCE DES PRIX
PAIEMENT SECURISÉ
PAIEMENT SECURISÉ