0800 119 119 Appel et service gratuits Par Godot & Fils Spécialiste des métaux précieux depuis 1933
0800 119 119 Appel et service gratuits
Mes
favoris

Un investisseur prudent est un investisseur patient
(06/02/2018)

Plutôt que de lister une énième fois les « 10 conseils miracle » propres à un investissement efficace et rentable, cet article va se concentrer autour de trois règles basiques qui tiennent du bon sens. Or, celles-ci traitent exclusivement du moment le plus opportun pour vendre ou pour acheter, ce qui constitue en fait la base de l’investissement.

Aussi vrai que les cours de l’or et de l’argent ne doivent pas être consultés quotidiennement, il est inutile de vendre puis de racheter au moindre soubresaut des cours des métaux précieux. C’est une leçon que de nombreux investisseurs ont appris à leurs dépens avant d’y voir enfin plus clair dans les variations des cours. Les règles énoncées ci-après sont aussi bien destinées aux détenteurs de métaux précieux investisseurs qu’aux néophytes.

Il ne faut pas avoir peur de la volatilité d’un actif

Avant toute chose, rappelons que c’est cette volatilité qui permet de spéculer sur les cours et que sans celle-ci il serait purement et simplement impossible de dégager du profit d’un investissement dans les métaux précieux. A ce propos, l’investissement dans l’or physique s’apparente de plus en plus à un placement qu’autre chose mais c’est un autre débat, déjà abordé dans un autre article.

Revenons à nos moutons : les institutions bancaires participent largement à la volatilité de l’or et de l’argent du fait de l’émission de produits adossés sur l’or, tels que les ETF. Cette création se fait indépendamment de la production d’or physique, ce qui implique qu’il existe nettement plus d’or papier que d’or physique. Lorsque les cours grimpent brusquement, on doit souvent ces escalades à l’action des banquiers qui clôturent leurs positions après avoir constaté que la hausse des cours ne pourra être contrée par leur simple action.

A l’inverse, les corrections qui surviennent généralement après une période d’augmentation des prix sont imputables aux traders qui surfent sur cette augmentation et vendent en masse.

La patience est d’or

Les institutions bancaires n’ont aucun intérêt à voir leurs clients potentiels s’intéresser de trop près aux métaux précieux, d’où leur volonté de ne pas endiguer leur volatilité, bien au contraire. De ce fait, ils poussent les détenteurs à les céder tout en incitant les néophytes à en acquérir. Cette stratégie pousse bien souvent les détenteurs d’or physique débutants à vendre pendant une phase de correction, car victimes de leur impatience.

On observe ce genre de comportement en période d’instabilité économique, ce qui empêche les principaux intéressés de réaliser des gains dignes de ce nom.

N’écoutez pas le chant des sirènes

Comme évoqué plus haut, les banquiers ne retirent aucun intérêt de votre investissement ou placement dans les métaux précieux car la partie de votre patrimoine immobilisée dans l’or ou l’argent constitue une perte de revenus pour ces derniers. D’autant plus que les épargnants ayant saisi l’intérêt du placement dans les métaux précieux reviennent rarement vers les banques. C’est pourquoi, on essaiera de vous en dissuader en usant de moyens détournés voire en ostracisant les partisans de l’investissement dans les métaux précieux les apparentant à des partisans de la théorie du complot.

La seule exception à cette règle est observable dans les périodes qui précèdent une correction, les banquiers changeront alors leur fusil d’épaule. Ce fut notamment le cas en 2011, lorsque l’once de métal gris flirtait avec les 50 dollars avant de dégringoler. Ce type de variation brutale a évidemment fait perdre beaucoup d’argent à ceux qui ont eu le malheur d’écouter le chant des sirènes, ce qui a évidemment eu comme conséquence d’en faire de farouches opposants à l’investissement dans l’or et l’argent.

Si vous suivez ces trois règles de base (tout en restant attentif et en investissant à un moment ou l’or et/ou l’argent ne cote pas trop haut) vous ne courrez pas de risque de perdre votre investissement mais plutôt de le voir fructifier.

Nous abordions le sujet un peu plus haut : l’or semble de plus en plus adapté à l’épargne, du moins c’est le cas pour les lingots, lingotins, onces modernes (Philharmonique, Maple Leaf, etc) tandis que les pièces d’investissement – comme leur nom l’indique – permet de générer du rendement (à l’instar des 20 Francs Napoléon, 20 Francs Suisse, 20 dollars et 50 pesos).

En revanche, plusieurs voix concordantes identifient l’argent comme un investissement susceptible de générer du rendement à moyen terme. En ce sens, il est judicieux de se porter acquéreur de valeurs sûres telles que les Silver Eagle, Philharmonique, 50 Francs Hercule ou plus gros volumes tels que la Kookaburra. 

Les infos pratiques

 

Vous aimerez peut-être aussi...

Feng Shui - Grue
Antilocapre Wildlife 1 Once 2013
LIVRAISON ASSURÉE
LIVRAISON ASSURÉE
PAIEMENT SÉCURISÉ
PAIEMENT SÉCURISÉ
TRANSPARENCE DES PRIX
TRANSPARENCE DES PRIX