0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous

2018 : l’argent regagne la confiance des investisseurs

Le 04/01/2018


Nous avons abordé le sujet de nombreuses fois et pour cause : on sait que l’argent prendra en valeur, ce qu’on ignore c’est quand. Or, fait intéressant : de nombreux investisseurs semblent attirer par l’homologue gris de l’or physique, à tel point qu’ils attendraient un rendement compris entre 17 et 20% pour l’année qui vient de commencer.

A l’heure où l’année 2017 est proclamée comme l’une des plus favorables à l’or depuis une dizaine d’années, l’argent semble avoir déçu malgré de belles performances pour les matières premières, celui-ci n’est pas vraiment parvenu à percer.  En effet, l’argent n’a enregistré une hausse équivalente qu’à 6,3% par rapport à un dollar en berne. 

On est loin des 30% générés par d’autres matières premières telles que le pétrole ou d’autres métaux. C’est notamment pourquoi les analystes de Goldman Sachs tablent sur une belle performance du métal gris pour l’année 2018. Rappelons que l’argent est censé suivre les mêmes courbes que l’or mais en les amplifiant, d’autant plus qu’il est sensible à l’évolution de la croissance mondiale, du fait de son utilisation notable par le secteur industriel.

D’ailleurs jusqu’à 2011, l’argent dépassait les performances de l’or mais cette corrélation s’est rompue mais la demande en provenance de l’industrie augmentant, il est possible de la voir revenir de manière à ce que les performances de l’argent supplantent celles de l’or. La Bank of America Merrill Lynch, une autre grande banque américaine sembe partager le point de vue de sa concurrente et table sur une once d’argent à 17,41 dollars, ce qui équivaudrait à 8% de plus que le cours observable actuellement.

Tout dépendra alors de la politique monétaire adoptée par la Fed, si les taux d’intérêt augmentent le dollar pourrait en être redynamisé. Par conséquent, l’or conserverait des performances supérieures à celles du métal gris mais pâtirait de la remontée du billet vert.

Si la demande en provenance de l’industrie manufacturière se maintient et que les indicateurs restent au vert, l’argent pourrait enfin briller. 

Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

LIRE AUSSI

TRANSPARENCE DES PRIX
TRANSPARENCE DES PRIX
LIVRAISON ASSURÉE
LIVRAISON ASSURÉE
PAIEMENT SECURISÉ
PAIEMENT SECURISÉ