0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous
Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h30 à 18h par téléphone au 0800 119 119 ou par mail à contact@aoea.fr
En voir plus

Fiscalité sur les métaux précieux : quels avantages ?

Le 31/05/2024 dans "Fiscalité"
L’or, métal précieux par excellence, incarne stabilité et valeur refuge sur les marchés mondiaux. Utilisé comme réserve de valeur et monnaie de commerce international, le métal jaune a su traverser les âges en conservant sa réputation de sécurité financière.
 
Aujourd’hui, même si les devises fiduciaires dominent les échanges monétaires, l'or reste un actif précieux, souvent considéré comme une couverture contre l’inflation et les crises économiques.
 
 
Les métaux précieux suscitent un intérêt croissant parmi les investisseurs soucieux de diversifier leur portefeuille et se protéger contre l’inflation. Cependant, la fiscalité associée à ce type de placement est un facteur crucial à considérer pour maximiser les rendements.
 
Cet article explore en détail la fiscalité des métaux précieux et les avantages liés à l’investissement dans l’or.
 

Quel régime pour la fiscalité sur les métaux précieux ?

 
La fiscalité des métaux précieux est régie par des dispositions spécifiques qui peuvent fortement influencer les rendements nets de l’investisseur. Comprendre ces règles permet d’optimiser ses investissements. Lors de la vente, deux régimes peuvent s’appliquer : la Taxe sur les Métaux Précieux et la Taxe sur la Plus-Value. Chacun de ces régimes présente des caractéristiques et conditions particulières.
 

La Taxe sur les Métaux Précieux (TMP)

 
La Taxe sur les Métaux Précieux (TMP) s'applique lors de la vente d'or sous forme de lingots, de pièces de monnaie ou de bijoux. Cette taxe, établie par l'article 150 VI du Code général des impôts, impose une taxe forfaitaire de 11 % sur le prix de vente du bien. À cette taxe s'ajoute la contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS) de 0,5 %, portant ainsi le taux total à 11,5 %. La TMP est due sans distinction de durée de détention ou de valeur du bien vendu, ce qui simplifie son application et peut être avantageux pour les transactions fréquentes ou de courte durée.
 
Cependant, elle ne permet pas de réduire la charge fiscale par le biais d'abattements pour durée de détention.
 

La Taxe sur la Plus-value (TPV)

 
La Taxe sur la Plus-value (TPV) s'applique lorsque l'investisseur revend des métaux précieux en réalisant un gain par rapport au prix d'achat. Le taux de cette taxe est de 36,2 %, comprenant l'impôt sur le revenu (19 %) et les prélèvements sociaux (17,2 %). Un abattement progressif s'applique en fonction de la durée de détention : 5 % par an à partir de la troisième année, menant à une exonération totale après 22 ans de détention.
 
Ce régime est particulièrement avantageux pour les investisseurs ayant une perspective à long terme, leur permettant de bénéficier d'une exonération totale de la plus-value après 22 ans. Pour profiter de la TPV, il est indispensable de pouvoir justifier du prix d'achat initial par des documents appropriés (factures des certificats d'achat).
 
 
 

L'intérêt des investisseurs pour l'or en comparaison avec d'autres moyens de placement

 
Le métal jaune présente de nombreux avantages comme placement, qui justifient l'intérêt soutenu des investisseurs. Contrairement aux actions ou aux obligations, la valeur de l'or n'est pas directement corrélée aux marchés financiers, offrant ainsi une protection contre la volatilité et les chocs économiques. Cet atout majeur le rend particulièrement attractif en période d'incertitude économique ou de crise financière.
 
De même, l'un des principaux bénéfices de l'investissement dans l'or est sa capacité à diversifier un portefeuille d'investissement. Il apporte une couverture efficace contre l'inflation : lorsque le pouvoir d'achat de la monnaie diminue, la valeur de l'or tend à augmenter. Cette caractéristique en fait un rempart solide contre l'érosion du capital due à l'inflation. 
 
 
Par ailleurs, ce placement peut également fournit des opportunités d'optimisation fiscale à long terme. En optant pour le régime des plus-values réelles, les investisseurs peuvent disposer d'une exonération totale après 22 ans de détention, réduisant ainsi significativement la charge fiscale par rapport à d'autres formes d'investissement.
 
Il est également possible de tirer parti de régimes fiscaux plus avantageux en choisissant des produits d'investissement spécifiques comme les pièces d’or ayant cours légal. Par exemple, l'achat de pièces en or telles que les 50 pesos, les Maple Leaf 1 once et les lingots comme celui de 250 grammes ou 1 kg d’or représentent des acquisitions d'exceptions pour tirer avantage des conditions fiscales favorables.
 
Ces produits peuvent être exonérés de TVA et bénéficier de régimes fiscaux particuliers en fonction de leur statut juridique et de leur reconnaissance par les autorités fiscales.
 
Par conséquent, la fiscalité sur les métaux précieux, particulièrement l'or, est un facteur clé à considérer pour maximiser les rendements de ses investissements. Comprendre les différents régimes fiscaux permet aux investisseurs de faire des choix éclairés. 
 
Ainsi, le métal jaune offre non seulement une diversification et une protection contre l'inflation, mais aussi des avantages fiscaux significatifs sur le long terme. Pour leurs transactions en métaux précieux, les investisseurs peuvent se tourner vers notre site ou visiter l’une de nos 70 agences Godot & Fils, garantissant ainsi des transactions sécurisées et optimisées fiscalement.
 
Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur la nature de l'or en tant qu'investissement, n’hésitez pas à regarder notre vidéo sur notre chaîne Youtube :
 
Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

LIRE AUSSI

livraison
LIVRAISON ASSURÉE
paiement
PAIEMENT SECURISÉ
prix
TRANSPARENCE DES PRIX