0800 119 119 Appel et service gratuits Par Godot & Fils Spécialiste des métaux précieux depuis 1933
0800 119 119 Appel et service gratuits
Mes
favoris
   

La folle spéculation des frères Hunt : pour tout l’argent du monde !
(01/02/2021)

> Les actualités >

La folle spéculation des frères Hunt : pour tout l’argent du monde !
(01/02/2021)

En 1973, les frères Hunt, héritiers d’une des plus puissantes familles américaines décidèrent de spéculer sur l’argent et de faire main-basse sur l’ensemble des réserves mondiales d’argent. Leur manœuvre échoua de peu, les laissant presque totalement ruinés.

Les deux frères, enfants d’une des plus grandes fortunes pétrolières des USA, décidèrent de spéculer sur l’argent métal par une stratégie assez simple. Celle d’utiliser la faiblesse principale des contrats futures sur l’argent : le marché échange beaucoup plus d’argent papier qu’il n’existe d’argent métal disponible.

Les frères Hunt se mirent tout d’abord à acheter la plus grande quantité d’argent physique possible dès la fin de l’année 1973. Puis, ils décidèrent d’acheter des contrats futures sur l’argent en sachant pertinemment que les opérateurs échangent beaucoup plus d’argent papier qu’il n’existe d’argent métal disponible. En 1979, aidés d’un pool d’investisseurs saoudiens, ils arrivent à amasser plus de 200 millions d’onces d’argent métal, correspondant à la moitié des stocks d’argent disponibles et tenus en un lieu secret en Suisse…

 

Définition des contrats futures

Rappelons que les futures sont des contrats à terme qui permettent d’acheter à terme un sous-jacent, (ici de l’argent métal), à un prix donné. Cela permet aux industriels de pouvoir se couvrir et de bénéficier à terme de quantité de métal qu’ils auront besoin à un moment particulier (dans un mois, trois mois, un an…). Par conséquent, si une personne vend un contrat future à terme et que les cours ont baissés, alors l’opérateur gagne. Car il aura vendu plus cher que ce qu’il vaut. De même, s’il achète un contrat à terme et que les cours montent, il gagne aussi. Mais ces contrats sont avant tout utilisés massivement par les investisseurs pour spéculer sur des sous-jacents et non pas pour en demander une livraison effective…

C’est cette faiblesse des contrats futures qui va être utilisés par les frères Hunt.

 

Car ayant acheté des contrats futures sur l’argent, ils décidèrent non pas de vendre leurs positions, comme le ferait la plupart des investisseurs, mais d’en demander la livraison. Chose qui était dès lors impossible pour les opérateurs, car rappelons-le, les quantités échangées par les contrats futures sont nettement supérieures aux quantités physiques réelles. D’autant plus que les frères Hunt avaient préalablement cherché à acquérir la plus grande quantité possible d’argent métal. Dès lors, les prix se mirent à monter de manière exponentielle et les opérateurs cherchaient à livrer l’argent métal à tout prix. Lorsque les frères Hunt avaient commencé à amasser l’argent métal en 1973, les cours étaient d’environ 1,95 $. Début 1979, les cours étaient passé à 5 $ et au début de l’année 1980, les cours ont atteint le pic historique de 54 $ l’once.

Les cours de l’argent vont tellement monter que la Monnaie de Paris va cesser prématurément la frappe des pièces des 50 francs argent en 1980 qui devient intenable avec des cours qui ne cessent de monter.
Face à cette spéculation extrême, le gouvernement américain décide de réagir en proposant une loi spécialement adaptée pour la situation et taillée sur mesure pour les frères Hunt. On va limiter le nombre de contrats futures qu’une seule personne ou institution pourrait détenir. Dès lors, les frères Hunt ont dû vendre de manière urgente la plus grande partie de leurs positions sur l’argent. « La fin de la récréation a sonné » résumera un journaliste. Les frères Hunt doivent précipitamment solder leurs positions sur l’argent. En une seule journée, les prix de l’argent tombent de 50 % ce 27 mars 1980, appelé le « silver Thursday ». La chute brutale des cours de l’argent entraîna des pertes énormes pour les spéculateurs, y compris pour les frères Hunt qui durent se déclarer en faillite. Ils furent déclarés coupables en 1988 de conspiration pour avoir manipulé le marché.

freres hunt

Les frères Hunt devant une commission de la Chambre des représentants, à Washington, en 1980

Cette célèbre histoire de spéculation résonne fortement avec l’actualité. Il y a quelques jours, un pool d’investisseurs particuliers regroupé sur Reddit au sein de « les WallStreetBets (WSB) » ont décidé de s’attaquer à des prix de l’argent jugés artificiellement bas et de faire monter les prix en achetant notamment de l’argent physique et des contrats futures. Ils considèrent les banques et les banques centrales poussent les cours de l’argent métal à un niveau artificiellement bas et qu’il ne représente pas du tout la réalité physique de l’argent. Il semblerait en tout cas que ce mouvement crée un véritable engouement pour l’argent physique car au moment où j’écris ces lignes, l’argent a déjà pris plus de 6,20 % alors que la journée ne vient que de commencer…

Est-ce que l’on reverra encore des files d’attentes s’allonger dans la rue Vivienne comme en 1980 ? Affaire à suivre…


Par David Knoblauch

Depuis plus de 10 ans, David Knoblauch exerce son métier de numismate au sein de diverses enseignes prestigieuses en passant par Paris, Grenoble et Annecy. Il se spécialise en obtenant un Master de Numismatique Médiévale à l’École Pratique des Hautes Études à la Sorbonne, sous la direction de Marc Bompaire. Il exerce actuellement à l'agence principale Godot&Fils située au 26 rue Vivienne 75002 Paris.


Vous aimerez peut-être aussi...

Bison Wildlife 1 Once 2013
10 Dollars US
TRANSPARENCE DES PRIX
TRANSPARENCE DES PRIX
LIVRAISON ASSURÉE
LIVRAISON ASSURÉE
PAIEMENT SECURISÉ
PAIEMENT SECURISÉ