0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous
Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h30 à 18h par téléphone au 0800 119 119 ou par mail à contact@aoea.fr
En voir plus

Le Sesterce : la monnaie phare de l’économie romaine

Le 14/07/2023 par Erwan PONTY dans "Numismatique"

Le Sesterce est une monnaie courante de valeur moyenne du système monétaire romain, elle a été en usage pendant la République romaine et une grande partie de l’Empire romain.

Définition et spécificités de cette bien antique

C’est la principale unité monétaire romaine, à l’origine, le Sesterce était une petite monnaie d’agent qui faisait représenter Roma : la déesse allégorique de Rome ainsi que les Dioscures (les fils de Zeus).

Progressivement, elle va considérablement se développer, pour devenir une grosse monnaie d’alliage cuivreux. Elle pèse généralement entre 20 et 25 grammes, pour un diamètre d’environ 30 millimètres. C’est la monnaie la plus courante du système monétaire romain, c’est donc celle dont la circulation a été la plus dense, en effet on a retrouvé des quantités importantes de Sesterces aux quatre coins de l’Empire romain, et même jusqu’en Inde. 

De plus, le Sesterce était considéré comme la monnaie romaine la plus courante, avec laquelle les Romains payaient les transactions de la vie quotidienne. Ainsi, les salaires et les services étaient également payés en Sesterce tout comme les impôts. En outre, dans la Rome antique, les fortunes étaient de ce fait exprimées en Sesterces.

Par ailleurs, il faut noter que ce n’est pas la seule monnaie du système monétaire romain, en fait le Sesterce se situe à la moitié de celui-ci. Il y avait aussi des monnaies d’argent : les deniers et des pièces d’or qu’on appelait les aurei (pluriel d’aureus, qui est une monnaie en or romaine). À titre d’exemple, une monnaie en or (un aureus) représentait 100 Sesterces alors qu’un denier en argent coûtait 4 Sesterces.

 

 

 

Les Sesterces au cœur des échanges et des transactions de la vie quotidienne

Nous savons aujourd’hui de par les sources historiques*, ce que l’on pouvait acheter avec des Sesterces sur le marché de Pompéi :

  • ½ kilo de blé pour ½ Sesterce
  • 1 litre de vin pour 1 Sesterce
  • Une tunique pour 15 Sesterces

Par ailleurs, si on prend l’exemple des salaires des romains dans la première moitié du Ier siècle av. JC, un ouvrier romain gagnait 1 Sesterce par jour, un maître d’école gagnait 2 Sesterces par mois, par élève et le légionnaire quant à lui gagnait 2,5 Sesterces par jour. Il faut bien comprendre qu’à l’époque les écarts de richesses sont monumentaux, face à l’ouvrier qui gagnait 1 sesterce par jour, le sénateur empoche plus de 400 000 Sesterces par an pour un sénateur soit environ 1300 Sesterces par jour. 

Selon quelques fortunes de l’époque, les Historiens romains tels que Sénèque, Tacite nous renseignent sur ces dernières : « Cn. Lentulus Augur, l’homme le plus riche que l’on eût connu, avant que des affranchis le fissent passer pour pauvre, vit dans ses coffres jusqu’à quatre cent millions de Sesterces » (Sénèque, Des bienfaits, livre II, 27).

Cnaeus Lentulus Augur était un contemporain d’Auguste et de l’empereur Tibère. De famille sénatoriale, il fut consul en 14 av.JC, puis proconsul d’Asie, poste fort lucratif à l’image de sa fortune colossale.

Par conséquent, le Sesterce est une monnaie romaine de valeur moyenne, utilisée pour les échanges courants, qui a eu une longévité exceptionnelle et une diffusion géographique large. 

Aujourd’hui, du fait de leur taille et de leur histoire, ce sont des monnaies qui sont très recherchées par les collectionneurs de par les scènes qui y sont représentées (scènes de bataille, portraits d’empereurs…) mettant en avant des témoignages sur l’antiquité à l’époque romaine.

 

*Chastagnol André. Robert Étienne, La vie quotidienne à Pompéi.. In: Annales. Economies, sociétés, civilisations. 24e année, N. 2, 1969


Par Erwan PONTY

Récemment diplômé au sein de l'Université Paris Sorbonne, ce dernier a obtenu deux masters en Histoire et en archéologie spécialité numismatique sur la Grèce antique, sous la direction de Marie-Christine Marcellesi. Il travaille depuis peu chez Godot et Fils à l’agence mère au 26 rue Vivienne 75002 Paris en qualité de numismate. Depuis 2023, il est membre de la Société Française de Numismatique.


Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

DANS LA MÊME CATÉGORIE

paiement
PAIEMENT SECURISÉ
livraison
LIVRAISON ASSURÉE
prix
TRANSPARENCE DES PRIX