0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous

Hausse des taux à la BCE pour contrer l’inflation

Le 20/06/2022 dans "Actualités financières"

C’est une première depuis 10 ans. La Banque centrale européenne, par la voix de sa présidente, Christine Lagarde, a annoncé ce mercredi qu’elle allait hausser ses taux d’intérêt cet été.

Objectif ? Lutter contre l’inflation galopante qui secoue l’Europe depuis le début de l’année. Une décision qui ne sera pas sans conséquence sur la dette des pays européens.

 

Lutter contre l’inflation

Depuis le début de la guerre en Ukraine en février dernier et les marasmes découlant de deux années de pandémies, l’Europe, et le monde, subit de plein fouet une inflation jamais vue depuis plus d’une dizaine d’années.

Celle-ci a atteint les 7,5 % en avril et devrait continuer à grimper. Plusieurs études du FMI et de la BCE estiment que l’inflation devrait atteindre les 8,1 % en mai et dépasser les 9 % au cours de l’été.

Accusée d’inactions depuis plusieurs mois pour faire face à cette inflation, et plutôt réticente à resserrer sa politique monétaire comme l’on fait la FED (la réserve fédérale des États-Unis, NDLR) et d’autres banques centrales dans le monde depuis le début de l’année, la BCE a finalement consenti à normaliser sa politique monétaire.

Celle-ci devrait intervenir au début du troisième trimestre de cette année, soit au début de l’été.

En mettant un terme à son programme d’achats d’actifs et en procédant au relèvement de ses taux, la BCE espère ainsi juguler la hausse de prix en Europe. Des mesures qui viennent conforter les attentes du marché.

 

Une politique non sans conséquence

Christine Lagarde a cependant été claire à ce sujet : les mesures prises par la BCE ne seront pas sans conséquences. En effet, la politique devra s’accompagner d’un effort pour réduire la dette publique des états de l’Union européenne.

Selon différentes sources, chaque hausse de 1 % du taux d’intérêt de la BCE représente un coût supplémentaire de 40 milliards d’euros par années.

Des coûts qu’il est indispensable de couvrir en réduisant les dépenses publiques. Cette situation intervient dans un contexte où les Français considèrent de plus en plus que la dette serait devenue « sans limites et sans coût ».

Quoi qu’il en soit, les mesures prises par la BCE auraient pour objectif de ramener l’inflation autour des 2 % par an sur les prochaines années. 

Pour protéger votre patrimoine ou votre épargne de l'inflation, investissez dans l'or

Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

DANS LA MÊME CATÉGORIE

Vous aimerez aussi...

10 Francs Napoléon
Harry Potter - Écusson Poufsouffle 1 once Argent
Boite 500 Pièces Britannia
LIVRAISON ASSURÉE
LIVRAISON ASSURÉE
TRANSPARENCE DES PRIX
TRANSPARENCE DES PRIX
PAIEMENT SECURISÉ
PAIEMENT SECURISÉ