0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous

Résumé de la semaine de trading

Le 09/04/2018

Les cours de l’or

Les tensions d’ordre politique et économique qui ont secoué l’actualité seraient susceptibles de faire augmenter l’aversion au risque des marchés, ce qui serait évidemment profitable aux cours de l’or et de l’argent.

La menace d’une guerre commerciale, le conflit politique avec la Russie et la faiblesse persistante du marché sont des problématiques sous-jacentes mais si l’une d’entre elles venait à dégénérer, elle pourrait entraîner un regain de confiance en faveur des valeurs refuges, donc des métaux précieux.

Mardi 3 avril 2018, la Maison Blanche a publié une liste exhaustive de 1 300 produits chinois d’importation d’une valeur de 50 milliards de dollars qui pourraient être taxés davantage. Dès mercredi, la Chine a répliqué avec un projet d’augmentation de 25% de la taxe à l’importation sur seulement 106 produits américains mais d’une valeur équivalente aux 1 300 produits listés par la Maison Blanche.

La Chine visait ainsi des secteurs importants tels que les véhicules, avions et graines de soja. La réponse chinoise a donc été plus virulente que prévue, ce qui a rapidement entraîné une progression des cours de l’or. Ce qui s’apparente à un premier accrochage sur la voie d’une guerre commerciale pourrait en fait produire l’effet inverse et donner l’occasion aux belligérants de revoir leur position respective.

Pourtant, des rumeurs venant de l’entourage de Donald Trump laissaient à penser qu’une augmentation supplémentaire de 100 milliards de dollars des taxes à l’importation pourrait voir le jour.

L’expulsion de diplomates russes (150 au total) dans plusieurs pays européens et autres a également eu pour effet de tendre encore un peu plus les relations internationales suite à l’affaire Skripal. La Russie a rapidement répondu en expulsant à son tour des diplomates étrangers. Cette réponse collective et ferme de la part de nombreux pays européens constitue une première dans l’Histoire de la communauté européenne mais celle-ci ne devrait pas avoir de conséquences dévastatrices du fait de l’interdépendance politique.

Les cours de l’argent

L’Arabie Saoudite et le groupe SoftBank se sont mis d’accord pour construire une centrale solaire d’une efficacité de 200 GigaWatts, ce qui pourrait soutenir les cours du métal gris. En effet, le photovoltaïque est le secteur le plus gourmand en argent, en témoigne la croissance de sa demande en métal gris.

Ce projet est cent fois supérieur à n’importe quelle autre proposition et requerrait deux fois la production globale de panneaux solaires en 2017. Ce projet s’intègre dans la « Vision 2030 » de l’Arabie Saoudite et coûterait jusqu’à 200 milliards de dollars à l’horizon 2030. SoftBank prévoirait d’investir jusqu’à 25 milliards de dollars en Arabie Saoudite dans les trois à quatre prochaines années, ce qui laisse à penser que la construction pourrait débuter à court terme.

Toutefois, l’accord n’est pas encire contraignant, un protocole d’accord a d’ores et déjà été signé le mercredi 28 mars 2018 et pourrait ne pas suivre ces projets ambitieux. Pourtant, le projet est en cohérence avec les objectifs des deux parties et ne serait-ce qu’une partie infirme de la demande potentiellement générée serait déjà à même de générer un important boost sur l’argent.

Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

LIRE AUSSI

paiement
PAIEMENT SECURISÉ
livraison
LIVRAISON ASSURÉE
prix
TRANSPARENCE DES PRIX