0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous
Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h30 à 18h par téléphone au 0800 119 119 ou par mail à contact@aoea.fr
En voir plus

Semaine du 17 au 23 mars

Le 24/03/2014

OR

 

Apres des semaines de hausse, la semaine dernière a connu une baisse de -3,5%, ce qui a effacé les semaines de hausses précédentes.

Le métal a chuté à 1 320 $ l’once et dans le même temps, a enregistré sa plus forte baisse depuis novembre 2013. Cependant, début de semaine dernière, le métal jaune a ouvert à 1 390 $ l’once, son plus haut score en 6 mois, et a même poussé jusqu’à la barre des 1 400 $ l’once.

Plusieurs facteurs ont entraîné cette baisse. Tout d’abord, certains investisseurs ont décidé de céder les actifs pour récupérer les bénéfices liés aux hausses récentes, entrainées notamment par la crise en Crimée et les mauvais résultats de l’économie chinoise. Ainsi, les gros investisseurs ayant investi au plus bas ont décidé de vendre au plus haut pour  se garantir du profit.

De plus, les annonces de la FED quant à une hausse probable des taux d’intérêt en 2015, ainsi que l’arrêt du programme d’achat d’obligations, a entraîné une chute des cours.

En réaction, le dollar a gagné du terrain et a ramené les investisseurs dans son sillage.

La politique de taux d’intérêt faibles aux Etats Unis, combinée à la peur de l’inflation, a été un des plus gros facteurs de croissance pour l’or ces dernières années.

Même si la crise ukrainienne et les tensions entre l’ouest et la Russie continue, l’or va être dirigé par les facteurs classiques et les politiques monétaires.  Ainsi,  il apparaît clair que la crise en Crimée ne supportera pas à long terme le métal jaune.

La demande physique en Europe et en Asie reste timide, les cours devraient être connaitre un support à 1 320 $ l’once, il est important que la moyenne des 200 jours à 1 297 $ l’once soit défendue.

 

ARGENT

 

Après une semaine positive, l’argent perdu du terrain récemment. Le métal a suivi la chute des cours de l’or et sa correction a été plus sévère que l’or avec une perte de 5,5% (or -3,5%).

Une fois de plus, la volatilité de l’argent a fait changer le ratio or/ argent à 65%. Les variations du métal ont également été causées  par la déclaration de Janet Yellen qui a annoncé la fin du programme de quantitative easing, ce qui a affecté les cours des métaux et fait baisser la demande.

Avec une demande physique qui reste mitigée, la résistance est maintenant à 20,49 $ l’once. Dans les jours à venir,  des données importantes pourraient influencer les cours telles que les chiffres du PIB en Chine, les chiffres économiques en Europe et les ventes immobilières aux Etats Unis. 

Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

LIRE AUSSI

paiement
PAIEMENT SECURISÉ
livraison
LIVRAISON ASSURÉE
prix
TRANSPARENCE DES PRIX