0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous
Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h30 à 18h par téléphone au 0800 119 119 ou par mail à contact@aoea.fr
En voir plus

La Grèce retomberait-elle dans une nouvelle crise ?

Le 19/12/2014
Mercredi 17 décembre, les députés grecs ont échoué à élire le nouveau Président de la République, lors des législatives anticipées. Le deuxième tour aura lieu le 23 décembre, et le troisième tour, le 29 décembre.

L'élection a été observée avec attention par le reste de l'Europe, où le programme de Syriza, favori des sondages d'opinion, suscite des réserves. Le parti est contre l'extrême rigueur imposée au pays par ses créanciers (UE, BCE, FMI) depuis le début de la crise de la dette en 2010, en échange de 240 milliards d'euros de prêts.

Les analystes de Berenberg résument ainsi le dilemme: "Si la Grèce surmonte l'incertitude politique actuelle et reste sur la voie des réformes, sa reprise pourrait connaître un nouvel élan. Mais si la Grèce inverse le cours des réformes, cela pourrait conduire à un gouffre économique".

La situation économique du pays est de nouveau un sujet de préoccupation pour les économies européennes et américaine. En effet, si la situation venait à se détériorer enore plus, une crise financière européenne pourrait survenir et affecter les économies du reste du monde. Il est important de noter que, même si la Chine est la première puissance mondiale (passée devant les USA le mois dernier), la zone euro reste la plus grosse puissance et son avenir concerne le reste du monde. 

Toutes les tensions économiques acutelles sont un avertissement pour les investisseurs, un rouble en chute libre, le pétrole au plus bas depuis 5 ans, les bourses mondiales qui vacillent, annoncent une possible crise économique. Ainsi, se tourner vers l'or paraît être opportun afin de sécuriser son épargne et tabler sur des plus values importantes à moyen et long terme. Si les bourses venaient à chuter, les cours de l'or, mécaniquement viendraient à monter de la même facon que durant la crise de 2011.
Au cours des années 2011/2012, les cours de l'or avaient connu des sommets pour atteindre 45 000 euros le kilo. Les investisseurs qui avaient placé leur argent dans le métal précieux ont alors réalisés d'énormes bénéfices !

Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

LIRE AUSSI

livraison
LIVRAISON ASSURÉE
prix
TRANSPARENCE DES PRIX
paiement
PAIEMENT SECURISÉ