0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous

Cours de l'or: Actualité du cours de l'or semaine du 15 juillet

Le 16/07/2013

Le cours de l'or a connu l'une de ses plus fortes hausses depuis deux ans : la semaine a commencé avec des prix aux alentours des 953.81 € l'once et a clôturé à 975.88 € l'once. Le cours de l'or a bondi de 3% au cours des derniers jours, mais n'a pas réussi à dépasser le seuil des 1 000 € l'once.

La hausse du cours de l'or surveillée par la FED

Suite à ces bon résultats, de plus en plus d'indicateurs ont laissé les marchés croire que la banque centrale américaine allait diminuer son programme d'achat d'obligation pour supporter l'économie, et ce dès septembre, ce qui a pesé sur le cours de l'or.

Cependant, les préoccupations ont été atténuées par les bons résultats de la semaine. Tandis que Ben Bernanke a prévu des réductions dans le plan d'achat d'obligations, l'opinion semble s'être détournée de ces déclarations. Mercredi, le président de la FED a annoncé que la couteûse politique monétaire américaine était encore nécessaire et devait être maintenue. Les rapports de la FED montrent que tous les membres ne sont pas partisans d'une réduction de la politique d'achat d'obligations (Quantitative Easing) trop tôt durant l'année. Des facteurs contradictoires vont donc continuer à influencer les cours de l'or. Cette semaine, Ben Bernake va comparaître devant la maison des représentants ainsi qu'au Senat, ce qui va probablement entraîner de nouveaux mouvements sur les marchés.

L'Inde et la Chine également aux aguets

Le renforcement des mesures du gouvernement indien en vue de réduire les importations d'or semblent donner des résultats. Par rapport au mois précédent, elles ont été réduites de 80% à 31,5 tonnes. Selon l'agence Reuters cependant, les traders locaux s'attendent à ce que la demande soit relancée d'ici peu. Avec une roupille qui se renforce, les prix vont descendre en monnaie locale et donc relancer la consommation d'or.

Le cours de l'or a supporté une correction suite aux déclarations du ministre des finances chinois qui s'attend à ce que son pays connaisse une croissance à 7% pour 2013 alors que les prévisions fixaient le taux à 7,5%. Les publications du second trimestre de la croissance chinoise (7,5%) prouvent que le pays réussit cependant à atteindre sa cible. Malgré ces chiffres impressionnants, les prévisions, si elles se réalisaient, traduiraient le plus faible taux de croissance du pays depuis 23 ans. Les Fonds Indiciels Cotés (ETF) continuent à réduire leurs volumes à l'image de la SPDR Trust stock qui est tombée à une valeur inférieure à une tonne au début du mois.

 

Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

LIRE AUSSI

prix
TRANSPARENCE DES PRIX
livraison
LIVRAISON ASSURÉE
paiement
PAIEMENT SECURISÉ