0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous
Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h30 à 18h par téléphone au 0800 119 119 ou par mail à contact@aoea.fr
En voir plus

Rapport OR et ARGENT semaine du 12 Mai

Le 20/05/2014

OR

 

Déchiré entre le support apporté par la situation en Ukraine (demande valeur refuge) et les données économiques  positives aux Etats-Unis (réduction des rachats de bons), l’or a stagné ces derniers jours. Le métal jaune a continué de s’échanger dans une fourchette entre 1 280 $ et 1 320 $ l’once mais aucun de ces deux facteurs n’a été assez déterminants pour changer la situation dans un sens ou dans l’autre.

En un an, les importations d’or en Inde ont chuté de 74% en avril par rapport au même moment l’année passée. Alors que cette mesure permet au pays de réduire le déficit de sa balance commerciale, cela devrait faire monter les revendications pour réduire ces mesures restrictives. Par conséquent, la demande locale a décliné fortement ces derniers temps, entraînant une baisse de la prime sur l’or qui est passée de 120-130 $ à 100 $ l’once. Si les mesures restrictives à l’importation venaient à être assouplies, la demande en or devrait augmenter significativement.

En Chine, la demande en bijoux a chuté fortement en avril (-30%). Cependant, la demande en 2013 a été particulièrement élevée avec des prix en forte baisse.

En prenant en compte la situation actuelle, l’or résiste très bien en ce moment. Les bourses mondiales ont connu de nouveaux pics, l’euro est sous pression ces temps-ci et la demande physique pour l’or reste modérée.

 

ARGENT

 

L’argent continue de s’échanger entre 18,90 $ et 19,90 $ l’once. Les spéculations sur les positions courtes ainsi que le ratio or-argent sont restés assez élevés. Les cours devraient, à court terme, passer la barre des 20 $ l’once. Selon un institut spécialisé, la demande en 2013 avait augmenté de 13% comparé à l’année précédente, principalement grâce à la demande en lingots et pièces. Les stocks des ETFs restent à des niveaux très élevés (contrairement à l’or), dans un même temps, le déficit physique sur le marché n’a jamais été aussi important depuis 2008 notamment à cause du manque de recyclage. Ces facteurs ont fait augmenter la prime l’année dernière et cela a montré comment les cours de l’argent sont influencés par les spéculations et les attentes à propos des politiques monétaires américaines.

Les prix de l’argent ont baissé de 24% en 2013. La semaine dernière, il a été annoncé que les cotations à Londres pour l’argent allaient être arrêtées, ce qui a constitué un choc sur le marché après 100 ans d’existence. Cependant, la LBMA a proposé de fournir son aide pour créer une alternative.

Cette semaine, sont attendus les chiffres de l’emploi aux Etats-Unis, le compte rendu de la FED et les chiffres du PIB en Europe.

Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

LIRE AUSSI

paiement
PAIEMENT SECURISÉ
livraison
LIVRAISON ASSURÉE
prix
TRANSPARENCE DES PRIX