0800 119 119 Appel et service gratuits Par Godot & Fils Spécialiste des métaux précieux depuis 1933
0800 119 119 Appel et service gratuits
Mes
favoris

Qu’est ce qu’un Louis d’or ?
(03/10/2019)

La désignation « Louis d’or » renvoie aujourd’hui à la pièce en or de 20 Francs Napoléon. Pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi. En effet, historiquement le Louis d’or renvoyait aux pièces en or françaises frappées entre 1640 et 1792. La première pièce a avoir été désignée comme Louis d’or était la monnaie frappée sous Louis XIII.

 

C’est donc en 1640 que Louis XIII décida de rivaliser avec les monnaies étrangères, en particulier espagnoles et anglaises. Le Louis d’or succéda donc à l’écu et au franc d’or et pesait à l’époque 4g. C’est à Saint Germain en Laye - où se trouve d’ailleurs un comptoir Godot & Fils - que la création du Louis d’or fut actée le 31 mars 1640.

 

Ce nouveau système monétaire prit fin un siècle et demi plus tard, lors de la Révolution française. Le Louis d’or original, donc différent du 20 Francs Napoléon se déclinait en plusieurs formats. Le premier était donc le Louis puis vinrent le double Louis et quadruple Louis. D’autres formats furent ajoutés par la suite dont le huit Louis en passant par le seize Louis jusqu’au vingt Louis.

 

A ce propos, la pièce de vingt Louis demeure la pièce d’or française la plus imposante jamais émise. En effet, celle-ci était caractérisée par un poids de 66,87g. Du fait de son format, cette pièce n’a d’ailleurs jamais été mise en circulation, elle était offerte en guise de cadeau.

 

D’autres Louis furent frappés avant que le premier Napoléon fut émis. Dès 1669 la pièce donnant à voir le profil de Louis XIV vit le jour, d’ailleurs appelée « Louis aux huit L ». Puis suivirent la pièce émise sous Louis XV, la dernière fut celle frappée sous le règne de Louis XVI. L’effigie de Louis XVI fut d’ailleurs remplacée au sortir de la Révolution. On lui substitua l’effigie « Génie », élaborée par Augustin Dupré et donnant à voir des références à la Constitution.

 

Ce changement monétaire donna naissance à la pièce de 20 Francs dont la première effigie gravée fut celle de Napoléon Bonaparte, premier consul. Il ne fut sacré empereur que plus tardivement. C’est ainsi que le « Nap » ou « Napoléon » vit le jour pourtant toujours appelé Louis d’or. Ses standards sont d’ailleurs restés inchangés, soit 6,45g d’or à 900 millièmes, pour 5,805g d’or fin.

 

C’est donc sous le second Empire que l’appellation Nap coexista avec celle de Louis d’or. Le dernier Louis d’or (ou Nap) a avoir été émis était la pièce Marianne Coq du fait de son avers représentant un coq et de son revers représentant Marianne.

 

Anecdote intéressante : à l’occasion de l’Union Latine qui fut une première tentative d’union monétaire en 1865, plusieurs pays adoptèrent les standards du Louis d’or pour l’émission de leurs pièces. Enfin, les numismates désignent comme Louis d’or les pièces émises de 1640 à 1792, excluant de ce fait les 20 Francs or. Pourtant, dans le secteur du négoce de métaux précieux, l’appellation Louis d’or est toujours répandue. A défaut, demandez un « Nap » ou « Napoléon ».

Les infos pratiques

 

Vous aimerez peut-être aussi...

La Guerre des Etoiles : Obi-Wan Kenobi 1/4 once Or
50 Pesos
Meilleurs vœux pour votre mariage
LIVRAISON ASSURÉE
LIVRAISON ASSURÉE
TRANSPARENCE DES PRIX
TRANSPARENCE DES PRIX
PAIEMENT SECURISÉ
PAIEMENT SECURISÉ