0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous

Les cours de l’or et l’euro baissent

Le 08/08/2018

La guerre commerciale fait toujours rage entre Etats-Unis et Chine, ce qui a pour effet de doper les performances de la devise américaine. En parallèle, l’enquête JOLTS (pour Job Openings and Labor Turnover Survey) soutient également le dollar car elle révèle le dynamisme de l’économie américaine.

Celui-ci a donc rebondit mais évolue à des niveaux inférieurs à ceux enregistrés en début de semaine. Au sujet de la guerre commerciale, les Etats-Unis ont enfoncé le clou en confirmant leur volonté d’augmenter de 25% les droits de douane sur l’équivalent de 16 milliards de dollars et ce, à compter du 23 aout. Cette hausse s’ajoute donc à celle introduite le 6 juillet, qui portait elle sur 34 milliards de biens d’importation chinois.

L’enquête JOLTS a donc mis en lumière la création de 6,662 millions d’offres d’emploi ce qui corrobore la volonté de la Fed d’augmenter les taux directeurs par deux fois avant la fin de l’année 2018. La publication de chiffres de l’inflation (via l’indice ICP) pourrait venir mettre des bâtons dans les roues à la progression du dollar.

Quant à la paire euro/dollar, la devise européenne semble remonter la pente ce qui serait susceptible de se poursuivre lors des prochaines séances.

Les performances du dollar font évidemment pression sur les cours de l’or et pourrait forcer ceux-ci à retrouver les 1 200 dollars l’once lors des séances à venir. Ainsi, les quelques baisses enregistrées par le dollar dernièrement n’ont pas suffit à faire remonter les cours de l’or mais seulement à les stabiliser. Aussi, si le dollar poursuit sa progression, les cours de l’or retourneront vers leur plus bas annuel, soit leur support à 1 200 dollars. 

Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

LIRE AUSSI

paiement
PAIEMENT SECURISÉ
livraison
LIVRAISON ASSURÉE
prix
TRANSPARENCE DES PRIX