0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous
Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h30 à 18h par téléphone au 0800 119 119 ou par mail à contact@aoea.fr
En voir plus

Les investisseurs ne se concentrent pas sur l’or actuellement

Le 04/12/2017

Du fait de la faiblesse du dollar, l’or a ouvert la semaine de trading passée à 1284 dollars l’once pour aller tester les 1300 dollars l’once. La nouvelle du dernier tir de missile en provenance de Corée du Nord et la déclaration de Pyongyang relative à la portée de leur missile et à la possibilité de frapper n’importe où aux Etats-Unis n’a supporté le métal jaune qu’un temps.

En conséquence, le prix de l’or a chuté particulièrement jeudi ou il a perdu 1,5% de sa valeur pour atteindre un bas hebdomadaire à 1270 dollars l’once. Les investisseurs semblent être attentifs aux mouvements du marché d’actions américain. Parallèlement, la valeur du Bictoin a dépassé les 10 000 dollars.

En parallèle, l’or a chuté malgré la faiblesse du dollar, cette baisse s’est maintenue jusqu’au vendredi après-midi avant de s’inverser et de repartir à la hausse. La principale raison était l’annonce de la culpabilité de Michael Flynn, responsable de la sécurité personnelle de Donald Trump. Celui-ci a avoué avoir menti aux agents du FBI lors de son interrogation concernant ses liens avec des officiels russes et ses échanges avec ces derniers en décembre dernier, quelques semaines avant que Trump débute son mandat .

Suite à cet événement, l’or est parvenu à remonter la pente pour achever la semaine de trading avec une perte de seulement 0,3%. Vendredi soir, le Sénat a également validé la baisse de l’impôt sur les entreprises après avoir pourtant retardé le vote. Pour la semaine de trading actuelle, l’or devrait osciller entre 1267 dollars et 1286 dollars l’once.

L’argent perd près de 5%

L’argent est celui qui s’en sort le moins bien sur la semaine de trading passée. Au début de la semaine dernière, le métal gris se négociait au dessus de 17 dollars l’once avant de chuter pour atteindre un bas hebdomadaire vendredi à 16,25 dollars l’once, soit une baisse de 4,9%.

Le ratio or/argent est donc grimpé de 75,5 à 78, soit son niveau le plus élevé depuis juillet dernier. La demande industrielle est restée élevée et ne peut donc pas être à l’origine de cette correction. Si l’on en croit les analystes, le prix de l’argent aurait été tiré vers le bas du fait d’une faible demande de la part des investisseurs institutionnels. L’argent a achevé la semaine de trading à 16,44 dollars l’once, soit une baisse de 3,7%. 

Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

LIRE AUSSI

prix
TRANSPARENCE DES PRIX
livraison
LIVRAISON ASSURÉE
paiement
PAIEMENT SECURISÉ