0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous
Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h30 à 18h par téléphone au 0800 119 119 ou par mail à contact@aoea.fr
En voir plus

La crise profite à l'once d'or.

Le 12/10/2012

Le premier ministre espagnol Mario Rajoy, l’annonçait il y a peu : de nouvelles réformes budgétaires et économiques sont prévues pour le début de l’année 2013. L’homme d’état laisse libre cours aux spéculations sur l’état et l’envergure d’un potentiel plan de sauvetage. De plus, selon Saxo Banque, l’Espagne serait le quatrième pays de l’UE à bénéficier d’une aide globale.

Si cela se révèle être vrai, La Banque Centrale Européenne adoptera vraisemblablement son plan de rachats d’obligations souveraines, présenté le mois dernier et dont la possibilité de mise en œuvre découle surtout de l’adhésion de l’Etat concerné au Mécanisme européen de stabilité (MES). Toujours est-il que, comme c’est le cas pour la FED, si cette évolution est lancée, il en résultera mécaniquement une dégradation de son bilan et, par conséquent, l’affaiblissement de l’euro.

Dans son éternel duel avec les devises, le métal jaune semble donc sur le point de gagner une nouvelle manche. N’oublions pas que l’or affiche (en $) un très bon bilan depuis quelques semaines, avec, pour résultat de son troisième trimestre 2012, une hausse globale de +11%, (la plus forte progression trimestrielle depuis le deuxième trimestre 2011).

Enfin le bureau d’études Dexia AM souligne que les attentes de consensus de Bloomberg pour l’année 2013 annoncent un cours de l’or avoisinant les 2050 dollars l’once.

Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

LIRE AUSSI

prix
TRANSPARENCE DES PRIX
livraison
LIVRAISON ASSURÉE
paiement
PAIEMENT SECURISÉ