0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous

Bilan or et argent semaine du 26 mai

Le 02/06/2014

OR

 

Après des semaines de stagnation, l’or est sorti de la fourchette de négociation située entre 1 280 et 1 320 $ l’once. De fait, le métal a enregistré une baisse de 3,2% et a atteint son plus bas niveau en 4 mois.

Les facteurs qui ont conduit à cette déroute ont été les fameux indicateurs économiques sortis la semaine dernière. Le support provenait jusqu’à présent du conflit en Crimée qui a été atténué considérablement par les nouvelles élections et la répression des révoltes dans le pays.

De plus, la bonne santé actuelle des marchés boursiers a rajouté une pression sur les cours des métaux alors que les investisseurs se tournent vers les actifs plus risqués afin de réaliser des gains plus importants en moins de temps.

Malgré les impulsions en provenance des Etats-Unis au cours de ces derniers jours, le marché semble être plus attentif aux aspects qui influencent le rétrécissement continu de la politique de Quantitative Easing.

En outre, la demande chinoise, qui influençait fortement les cours, connaît un ralentissement inquiétant. En avril, les importations vers la Chine, passant par Hong-Kong qui est la plaque tournante de l’Asie, ont chuté à leur plus bas niveau en 14 mois. De même, les exportations destinées à l’investissement en provenance de Suisse ont chuté fortement.

Pour la Chine, qui est le plus gros consommateur mondial, ces éléments ne peuvent être ignorés; ainsi, le pays cherche a renforcé sa position en profitant des cours bas.

La chute des prix a été renforcée par les ventes techniques et un important niveau a été brisé, même si le niveau à 1 240 $ l’once est resté en place.

 

ARGENT

 

Poussé par l’or, l’argent a chuté également la semaine dernière. Le métal enregistré une chute de 2,3%, faisant tomber les supports les uns après les autres. Jeudi, le fameux support à 18,80 $ l’once a réussi à tenir mais il a fini par être brisé vendredi.

Maintenant, le niveau à 18,50 $, le plus bas atteint l’année dernière, devient la nouvelle limite, suivie par un support à 18 $ l’once.

Le marché des actifs boursiers qui enregistre de très bons résultats en ce moment, est en grande partie responsable de l’explosion des cours et du désintérêt des investisseurs pour les métaux.

Soutenus par une bonne activité industrielle, l’argent et le cuivre devraient pouvoir espérer remonter et réaliser de meilleures performances que l’or. Le ratio or argent se situe à 65,80, pour atteindre le niveau d’avril.

Ce jeudi, les marchés vont attendre avec impatience les chiffres de l’emploi aux Etats-Unis ainsi que l’annonce de Marion Draghi qui devrait annoncer un assouplissement monétaire.

Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

DANS LA MÊME CATÉGORIE

prix
TRANSPARENCE DES PRIX
paiement
PAIEMENT SECURISÉ
livraison
LIVRAISON ASSURÉE