0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous
Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h30 à 18h par téléphone au 0800 119 119 ou par mail à contact@aoea.fr
En voir plus

Résumé de la semaine de trading

Le 18/06/2018

Cours de l’or

En fin de semaine dernière l’or a brutalement chuté, atteignant ainsi un nouveau plus bas depuis le début de l’année 2018 après les annonces des différentes banques centrales. Comme prévu, la Fed a annoncé la hausse de ses taux d’intérêt tandis que Jerome Powell, président de la Fed a assumé un ton hawkish inattendu lors de sa conférence de presse. En effet, celui-ci a insisté sur la force de l’économie américaine mais également sur l’environnement inflationniste dans lequel nous évoluons actuellement.

Il a été sous-entendu que deux autres hausses des taux devaient être attendues avant la fin de l’année et trois de plus l’an prochain. La Fed doit maintenant faire face à la tâche difficile de déterminer le taux d’intérêt idéal pour que l’économie ne soit pas entièrement entravée ou qu'elle devienne hors de contrôle. 

Il existe une probabilité d’erreur de jugement dans la politique monétaire qui pourrait engendrer de la volatilité pour le métal jaune. La Banque centrale européenne a annoncé jeudi qu’elle prolongerait son programme de rachat de bons pendant les trois derniers mois de l’année 2018 à 15 milliards d’euros par mois, soit la moitié du taux précédent. Ce programme prendra toutefois fin en même temps que l’année 2018. Cette date spécifique a d’ailleurs créé la surprise mais sans créer de réaction particulière du côté des métaux précieux.

Après avoir plus ou moins stagné pendant la journée de mercredi, l’or a gagné 6 dollars par once pendant la journée de jeudi pour les perdre dès vendredi en addition aux 20 autres dollars de baisse, soit un décrochage de 26 dollars sur la journée. La raison de cette dégringolade n’est autre que le regain de tensions dans le cadre de la guerre commerciale après que la Maison Blanche ait augmenté les droits à l’importation pour les produits chinois.

Les mines d’Afrique du Sud font face à des demandes concernant le ZAR12, le syndicat de mineurs AMCU demande un salaire minimum de 500 rands par mois, ce qui pourrait mener à des grèves.

Les mineurs sud-africains seront de farouches adversaires pour les mines du fait que les mines d’Afrique du Sud figurent parmi les plus anciennes et les plus profondes du monde. Par conséquent, les marges sur le prix actuel de l’or sont évidemment limitées, une augmentation de salaire pourrait augmenter les coûts fixes de manière drastique. Ainsi, le salaire minimum à Harmony correspondait à 662 rands par mois il y a exactement un an du fait de l’écart entre le prix de l’or constaté un an auparavant et celui enregistré actuellement.

Le prix de l’or actuel laisse peu de place à une augmentation de salaire, ce qui va probablement compliquer les négociations et donner naissance à un mouvement de grève. Ce fut d’ailleurs le cas de 2012 à 2014 entre les mineurs et l’entreprise PGM.

Cours de l’argent

L’argent a terminé la journée de jeudi sur un haut de 35 jours mais a suivi la dégringolade de l’or dès le lendemain, effaçant ainsi la plupart des gains obtenus sur les deux semaines précédentes. Les jours qui ont précédé l’annonce de la Fed ont été caractérisés par une augmentation du prix, jusqu’aux déclarations de Jerome Powell. D’ailleurs, l’argent a mieux performé que l’or pendant la journée de jeudi. 

Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

LIRE AUSSI

prix
TRANSPARENCE DES PRIX
paiement
PAIEMENT SECURISÉ
livraison
LIVRAISON ASSURÉE