0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous

Aimez-vous les sociétés aurifères ?

Le 13/06/2012
Nous savons tous qu'avant de se retrouver, soit en lingots ou en pièces, voire en bijoux, l'or est extrait des mines exploitées par les producteurs. Pour ces derniers, le fait d'être cotés en bourse, constitue-t-il un réel intérêt ou, en d'autres termes, est-il intéressant d'y investir ? Si l'on en juge par les cours de l'or de ces récentes années, on ne peut que constater une véritable opportunité à ce sujet. Mais alors, comment se fait-il que les investisseurs snobent les sociétés aurifères ? Pourtant, si l'on creuse un peu plus dans cette direction, force est de reconnaître que les producteurs ne se sont jamais tant enrichis. La faute pourrait en revenir au fait que leur image ne semble pas assez valorisée, par les investisseurs. Quelles explications apporter à ce phénomène ? Aux dires des experts, le premier argument avancé concerne la hausse des coûts liés à l'exploitation et au forage des mines. On doit creuser de plus en plus profond. Ainsi, en rapprochant la hausse du cours de l'or et celle des coûts de production, on pourrait dire que cela fait comme une espèce de compensation. Il faut bien voir que ces dépenses supplémentaires, tels la hausse des salaires, les taxes de plus en plus élevées et le surcroît occasionné par les prix de l'énergie utilisée pour le forage, influent largement sur ces coûts. Pourtant, une nouveauté devrait inciter les investisseurs : celle issue de la volonté d'exploiter de l'or "propre", par des procédés moins polluants. Du coup, les permis d'exploitation ont été amenés à diminuer. Par ailleurs, les nouveaux grands gisements se raréfient. Malgré cela, et paradoxalement, certaines mines, considérées comme peu rentables, ont quand même fait l'objet d'une exploitation, induite par la flambée du cours de l'or. Enfin, lorsqu'on sait que les analystes les plus réalistes tablent sur une continuité de la hausse de l'or, on pourrait se demander si, finalement, ces fameuses mines ne seraient pas un bon filon.
Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

LIRE AUSSI

prix
TRANSPARENCE DES PRIX
paiement
PAIEMENT SECURISÉ
livraison
LIVRAISON ASSURÉE