0800 119 119 Appel et service gratuits
Prendre rendez-vous
Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h30 à 18h par téléphone au 0800 119 119 ou par mail à contact@aoea.fr
En voir plus

Mais que fait-on des débris d'or ?

Le 12/06/2012
Vous avez entendu parler des débris d'or que les bijoutiers rachetaient ici ou là ? Et alors de vous demander tout naturellement : qu'en font-ils ? En y réfléchissant un peu par vous-même, il pourrait vous venir à l'esprit que cet or est "recyclé". Vous ne seriez pas loin de la réponse. Voilà au juste comment cela se passe. Ledit bijoutier rachète les débris d'or ainsi que les bijoux du même métal, par kilo, afin de procéder à une fonte d'or. Avec son kilo de précieux métal, il le dépose dans un creuset. Le plus souvent, il y adjoint une poudre blanche qui a pour finalité de nettoyer et d'optimiser le fonctionnement de cette fonte. Puis vient la fonte à proprement parlé. Le creuset est positionné sur un appareil, sur lequel est installé un chalumeau en direction du creuset. Alors que le chalumeau fait son œuvre, et d'une façon concomitante, on doit faire chauffer une lingotière pour empêcher un choc thermique au moment de la coulée de l'or. Le liquide aurifère ne sera déversé dans la lingotière que lorsqu'il aura atteint son point de fusion, soit 1064,18 °C. Et c'est ainsi, à partir de la lingotière, que l'or prendra la forme d'un lingot. Sachez enfin que le bijoutier va s'assurer de la teneur en or fin du lingot, en effectuant un prélèvement de quelques grammes d'or, au moment de la fusion. Pour ce faire, il utilisera un appareil capable d'aboutir à des résultats fiables et que l'on appelle spectromètre.
Partager cet article sur

RESTEZ INFORMÉS

Recevez les dernières actualités en vous abonnant à la newsletter

Suivez Godot & Fils sur les réseaux sociaux :

LIRE AUSSI

paiement
PAIEMENT SECURISÉ
prix
TRANSPARENCE DES PRIX
livraison
LIVRAISON ASSURÉE